La Normandie à la carte
a

Environnement

Le Relief et l'Hydrographie - 2015

gallery thumbnail

La Normandie appartient à deux grands ensembles géologiques. A l’ouest d’une ligne allant d’Alençon à Bayeux, se trouve le massif armoricain et son bocage. A l’est, s’étend le bassin parisien et ses grands plateaux calcaires. La Normandie dispose d’une exceptionnelle variété de paysages : des marais (du Cotentin et du Bessin, de la Dives, Vernier), de vastes plateaux cultivés (la plaine de Caen, le Neubourg, le pays de Caux) et des collines bocagères (le bocage normand, le pays d’Auge, le pays d’Ouche, le pays de Bray et le Perche).

D’altitudes pourtant modestes, le Mont des Avaloirs (416 m) et le signal d’Ecouves (413 m), point culminant de Normandie, n’en restent pas moins les deux plus haut sommets du grand ouest de la France (à proximité, seuls les Ardennes, le Morvan ou le Massif central proposent des hauteurs aussi « vertigineuses »).
Le territoire est irrigué par de nombreux cours d’eau. Le bassin hydrographique principal est celui de la Seine et de ses affluents (l’Andelle, l’Epte, l’Eure et la Risle). Dans la partie est de la Normandie, la Seine est secondée par plusieurs fleuves côtiers (la Béthune, la Bresle, l’Orne et la Touques), qui entaillent profondément le plateau sédimentaire aux franges du bassin parisien. A l’ouest, dans sa partie armoricaine, le paysage est marqué par un important «chevelu» de petits fleuves, de rivières et de rus.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Relief_Hydrographie.jpg)Version JPEG1899 Kb
Télécharger ce fichier (Relief_Hydrographie.pdf)Version PDF20116 Kb
 

Contact

Service Administration et Animation de l'Information Géographique
Site de Rouen

02 32 76 38 27
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Liens utiles